Poeme de Claude Barrere pour Jean-Louis Espilit

par | Juil 9, 2019 | Barrère Claude, Espilit Jean-Louis, Poèsie | 2 commentaires

JL Espilit Galerie 21

 

pour Jean-Louis ESPILIT

 

 

                            Phrasé de palissade

 

balustres de livre

que le regard feuillette

 

bas-relief

aux valences de gris

qui par alchimie

émane et s’extrait

 

du blanc apparu Silence qui se fait

d’un rituel crypté de nuit

 

Harmonie et Discord

du papier qui se rebelle et

soudain s’accidente

délivrant l’intime imagerie

 

Quand chair et peau

tatouées d’échardes graphiques

se tavèlent et

s’érodent

 

dans l’écart aggravé

du visage entre-deux

quand pliures se froissent encore

 

Pour quelle avancée d’aile

porteuse d’alerte à vif

décollant les béances

de la planéité instante

 

                                terminale Beauté lente qui

                                 du temps de l’Usure

                                éminemment saura

                                tenir raison d’Art

 

 

Claude Barrère

Expos Galerie21 – Toulouse  Eté 2019

 

JL Espilit Galerie 21

2 Commentaires

  1. Chartrand

    Magnifique !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *