Vulliez-Matringe Joelle

matringe galerie 21

Biographie:

Née à Ambilly en 1972, vit et travaille à Thonon-les-Bains.
Originaire de Thonon-les-Bains, Joëlle VULLIEZ-MATRINGE a étudié l’histoire de l’art à l’université, puis consacra ses études à la peinture lors de sa formation à l’école des Beaux-Arts de Lyon.

Mélanges, mouvements, textures délicates et fragiles, éclats partiels et disparates.
Il s’agit pour moi d’orchestrer et de répondre à l’instant. Faire surgir des couleurs, des échos, des résonnances.
La toile réagit, me conforte et me dévoile.
Les émotions surgissent.
Gestes et couleurs viennent rythmer la toile, trouver le tracé, force, émotion pure.
La force de la matière me guide et m’inspire, les éléments graphiques sont à la fois empreintes, contrastes, lumières.
Traces de vie, confrontation. Approche de l’intime. Recherche d’une émancipation.
J’aime confronter l’usure, les griffures, les graphes.
Donner un vécu.

Joëlle travaille beaucoup sur l’empreinte, la trace, la marque de quelque chose qui existe, ou qui a existé. Par un jeu de recouvrement, de frottages, de grattages, elle les livre à demi effacées, presque perdues et néanmoins présentes. Plus encore, il me semble qu’elle tente de faire vivre l’empreinte de ce qui aspire à exister.
C’est ainsi qu’elle abandonne les vestiges de figuration encore présents dans sa précédente série des « fenêtres ». Pour aller plus loin, plus profond. Pour ne plus se laisser « distraire » par la facilité de l’anecdote ou de la narration, fussent-elles imaginaires. Un besoin de structure, certes, affirmé par une trame rectangulaire omniprésente. Cependant, cette grille dessine autant d’ouvertures sur un espace au-delà de l’apparence. Petites fenêtres embuées qui disent peu du monde qu’elles occultent, qu’elles effacent jusqu’au vide parfois. Mais qui en disent trop pour ne pas provoquer le regard et l’imaginaire du spectateur. Pour ne pas éveiller en lui son envie de lumière, de sérénité, son désir de recréer un monde à lui où tout serait ordonné par la douceur, la quiétude, l’apaisement, jusque dans le silence.

Alain CAYET

2020 Biennale de Trélazé, novembre
Chateau Simiane la rotonde, avril, mai
Salon Comparaisons, Paris Grand Palais, février
2019 Salon Comparaisons, Paris Grand Palais, février
Puls’Art, Le Mans, mai
Estate Gallery, Sofitel Lyon, juin.
2018 Salon Réalités Nouvelles, Parc floral Paris, octobre.
Salon Comparaisons, Paris grand palais, février.
Galerie Elis’art, Chatenay Malabry.
2017 Salon Comparaisons, Paris Grand palais, fevrier.
Galerie Elis’art, Chatenay-Malabry
2016 Salon Lyon Sud et Sud-Est, Lyon
Salon Comparaisons, Paris grand Palais
Galerie des mille vents, Blois
Galerie sophie Le Mée, La flotte en Ré, Juillet
2015 Salon réalités nouvelles, Paris
Galerie de Grancy, Lausanne
2014 Salon Comparaisons, Paris, Grand Palais
Salon Réalités Nouvelles, Paris
Salon Lyon sud et Sud-Est
Galerie Olivia Ganancia
2013 Salon Réalités Nouvelles, Paris
Salon Lyon Sud et Sud-est
Chateau Alba-la-Romaine, Drôme
2012 Salon Réalités Nouvelles, Paris
Salon d’Automne,Paris
Salon Lyon Sud et Sud-Est,Lyon
Galerie Oeil Ecoute, Lyon
Salon du Vésinet(invitée d’honneur)
2011 Galerie 29, Evian