fbpx

Petit Marc

Biographie:

Marc Petit est né le 27 juin 1961 à Saint-Céré (Lot).

C’est à Cahors où il passe son enfance, qu’il réalise ses premières sculptures dès l’âge de 14 ans. Il y côtoie deux sculpteurs, anciens élèves des beaux arts de Paris, qui corrigent régulièrement son travail :
René Fournier lui apprend les bases du modelage et lui transmet l’enseignement de Marcel Gimond
Jean Lorquin, premier grand prix de Rome lui apporte sa vision, ses connaissances mais aussi une vraie réflexion sur la sculpture.

À 24 ans, il présente sa première exposition personnelle à Villeneuve sur Lot.

En 1989, Il est lauréat de la fondation de France puis en 1993 lauréat de la fondation Charles Oulmont.
La même année est organisée une exposition de ses oeuvres au musée Jean Jaurés de Castres. Depuis son travail est régulièrement présenté en Europe dans des foires d’art et en galeries.En 2005, on pouvait voir prés de 150 de ses œuvres au Lazaret Ollandini à Ajaccio.En 2006, la ville de Cahors et le conseil général du Lot lui consacrait une double exposition, au musée de Cahors Henri Martin et au musée Rignault de Saint-Cirq-Lapopie.

Le Musée Marc Petit ouvre ses portes le 18 octobre 2008 dans les murs du Lazaret Ollandini à Ajaccio.

Eté 2011, le centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive présente une importante rétrospective dans les parcs et la trentaine de salles du centre d’art.

Le 22 octobre 2011 est inauguré L’Espace Marc Petit à la galerie Artset à Limoges.

Le 24 mars 2012 ouverture de l’espace permanent ‘Le Clos de Sculpture Marc Petit’ – Galerie le Clos des Cimaises à Saint-Georges-du-Bois (17).

Le 25 avril 2014 L’Ange du Lazaret est inauguré, place Clément Marot à Cahors.

L’exposition organisée par la ville de Limoges et la galerie Artset de 74 grands formats dans les jardins de l’Evêché de mars à septembre 2016 était sa 100éme monographique.

Le 9 septembre 2017, inauguration de l’Airial Galerie / Espace Marc Petit à Mimizan.

A l’initiative de la galerie Nicolet, La ville de Gordes présente au printemps 2018, une exposition rétrospective au château et dans le jardin de l’hôtel de ville.

A l’occasion de l’anniversaire des dix ans du Musée Marc Petit à Ajaccio le 20 octobre 2018, ‘Gaïa’, première oeuvre du futur musée marin est installée à fleur d’eau face au Lazaret Ollandini.

« L’ontologie que nous propose Marc Petit est celle de la vie elle-même, de toute vie, aussi anonyme soit-elle : en modelant, il nous rend visite de multiples façons ; il renvoie le spectateur à une infinité de possibilités, toujours à l’horizon de ce que nous aurions pu être et que nous sommes quand même en assumant nos manquements, nos errements, nos échecs mais aussi nos réussites. Son œuvre n’est ni triste ni violente : elle dit la vie avec cette indéfinissable nostalgie que seuls les Portugais savent exprimer d’un mot intraduisible, cette saudade qui évoque tout à la fois la tristesse, la nostalgie, le regret et la mélancolie : l’écartèlement douloureux de nous-mêmes avec nous-mêmes. »

Bernard-Marie Dupont

 On ne présente plus le sculpteur Marc Petit, établi en Haute-Vienne. À l’occasion de la fête des dix ans du musée qui lui est dédié au Lazaret Ollandini à Ajaccio le 20 septembre, le projet d’installations sous-marines autour de son œuvre se précise.

En 2008, le mécène François Ollandini, tombé fou amoureux des statues de Marc Petit, lui dédie le Musée Marc Petit au Lazaret Ollandini à Ajaccio. Le lieu compte une quarantaine de ses sculptures, dont de nombreux grands formats. Les dix ans permettront de célébrer cette profonde amitié esthétique et humaine.

« François est un homme bon, toujours prêt à voir le beau. C’est un ange, un être poétique à la Pessoa. Ce dernier disait : la poésie, c’est l’étonnement, l’admiration, comparable à un être tombé du ciel et qui pleinement conscient de sa chute s’étonne de voir ce qu’il voit », confie le sculpteur.

La fête d’anniversaire s’organise autour de différents temps forts : exposition photographique, conférence, concert, dévoilement d’une œuvre, le Testament 10.

À cette occasion, Gaïa prendra aussi la mer. Cette déesse de la terre a été sculptée par Marc Petit voici quelques années. Elle était la créature idéale pour symboliser la rencontre entre l’univers marin et un travail puissamment telluriens, la sculpture.

Gaïa à la rencontre de Poséïdon

Pour les dix ans, Gaïa sera installée sur un rocher à 40 mètres de la plage du Lazaret. Entre terre et mer, elle annoncera le futur musée sous-marin dédié à Marc Petit dans le golfe d’Ajaccio.

L’idée est celle du philosophe Ollivier Pourriol, ami de François Ollandini. Elle a enthousiasmé le mécène. Il s’est lancé dans le projet, qui en est au stade de l’obtention des ultimes autorisations. Ce projet se définit ainsi.

Dans le golfe d’Ajaccio, sept sites sous-marins accueilleront des statues de Marc Petit. « J’adore cette idée. Elle est très poétique », observe le sculpteur. Quelles contraintes cela induit-il pour l’artiste ? « Pour sculpter, cela ne change rien. Mais cela va m’amener à travailler l’installation, ce que je n’ai jamais fait. Installer ma sculpture Les Oiseaux par exemple m’amuse. Les Oiseaux, sous l’eau, c’est poétique. La mer les fera bouger. J’imagine aussi les colonies de coquillage. C’est beau. »

En bateau, en plongée

À ce jour, l’accessibilité de ce musée est envisagée de deux façons, grâce à des visites en bateaux à fond vitré et en plongée. « Les statues seront placées à faible profondeur afin qu’elles soient accessibles pour le plus grand nombre, sauf près d’un club de plongée. Là, une seule des statues sera à grande profondeur, défi pour les plongeurs très aguerris ».

Il existe d’autres musées sous-marins dans le monde, comme ceux réalisés par l’artiste britannique Jason de Caires Taylor à Cancun et près de l’île de Lanzarote de l’Archipel des Canaries.

Muriel Mingau

ESPACES PERMANENTS  :
Musée Marc Petit – Lazaret Ollandini – Quartier Aspretto – Ajaccio (20)
L’Espace Marc Petit – Galerie Artset – 37, bd Carnot – Limoges (87).
Le Clos de Sculpture Marc petit – Le Clos des Cimaises -Saint-Georges-du-Bois(17).
Espace Permanent Marc Petit – Galerie Schwab-Beaubourg – Paris (75)
Airial Galerie – Espace Marc Petit – Mimizan (40)

 

PRINCIPALES EXPOSITIONS PERSONNELLES :
Galerie André & Léon – Poitiers – 2019
Galerie Station 8, Zuzwill, Münsterplatz / Gurten Park in Grûnen, Bern (Suisse) 2018
St’Art – Galerie Nicolet – Strasbourg 2018/16/14/12
Espace Nominoë – Dol-de_Bretagne 2018
Château et jardin de l’hôtel Sémiane – Ville de Gordes 2018
Galerie Schwab-Beaubourg – Paris 2017/16
Le Clos des Cimaises – Saint-Georges-du-Bois 2018/15/13/12/11/10/09
Galerie Artset – Limoges 2018/16/13/10/08/06/04/02/00/96/93
Galerie du Château – Renens (Suisse) 2017/14/12/09
Galerie Capazza – Nancay 1017
Musée Labenche et Chapelle Saint Libéral – ville de Brive 2017
Airial Galerie – Mimizan 2017
Galerie Grand’rue – Poitiers 2017/15/12/10/09/07/04
Jardins de L’Evêché – Ville de Limoges 2016
Véga’Art – Saint-Germain-sur-Rhône 2015/10
Salles Jean Hélion et ‘Arts dans la ville’ – Issoire 2015
Galerie Valérie Eymeric – Lyon 2015
Galerie Nicaise – Paris 2015/12
Galerie Le Clos d’Epicure – Cahors 2014
Galerie Anna Tschopp – Marseille 2013/10
Galerie NacLil – Lille 2012
Salle Saint-Esprit – Ville de Valbonne 2012
Galerie du Rat mort – Ostende (Belgique) 2012/08/03/02/2000/98
Rétrospective Abbaye d’Auberive 2011
Cahors Juin Jardins 2010
Galerie Art Sud – Toulouse 2010/07/05/04/02/00/98/95/87
Galerie Françoise Souchaud – Lyon 2010/07
Musée Marc Petit – Ajaccio 2008
Galerie Samantha Sellem et galerie Béatrice Soulié – Paris 2008
Galerie du Saint-James – Bouliac 2008
Les Fonds noirs, pastels – Galerie Artset – Limoges 2007
Galerie Sellem – Paris 2006
Musée Henri Martin et Musée Rignault – Villes de Cahors et Saint-Cirq-Lapopie 2006
St’Art – galerie Artsud – Strasbourg 2008/06/05/03/01/00/99
La Maison-près-Bastille – Paris 2006
Le Lazaret Ollandini – Ajaccio 2005
Galerie Jean-Marc Laik – Koblenz (Allemagne) 2004
Galerie Huyse Molensloot – Anvers (Belgique) 2003
Galerie Arnoux – Paris 2001/99
Les Chants de la nuit – Saint-Geours-de-Maremne 2001
AB Galeria – Granollers (Espagne) 2001/97
Galerie Canvas – Malines (Belgique) 2001
Galerie Joëlle Maulny – Angers 2001/99
Galerie Duchoze – Rouen 2000
Galerie Art Sud – Art Expo Barcelone (Espagne) 2000/98/96
Conseil Régional du Limousin – Limoges 1998
Galerie Art Sud – Linéart – Gand (Belgique) 1997
Espace Ambuel – Sion (Suisse) 1997
Galerie MH Bou – Decazeville 1997/94/91
Galerie Annick Driguez – Paris 1996/94
Maison des consuls – Saint-Céré 1995
Musée Henri Martin – Cahors 1994
Musée Jean Jaurès – Castres 1993
Galerie Evasion – Liège (Belgique) 1988
Centre culturel – Villeneuve-sur-Lot 1985

 

 

COLLECTIONS PUBLIQUES :
L’attentive à la tresse – Musée Labenche- Brive
L’insoumise – Place de la paix- Saint-Bonnet-les-Tours
L’Ange du Lazaret – Place Clément Marot – Cahors
Centre d’art contemporain de l’Abbaye d’Auberive – Auberive
Conseil Régional d’Aquitaine – Bordeaux
Fontaine place du Colisée – Châteauneuf-la-Forêt
Jardin Marcelle Delpastre – Aixe / Vienne
Musée Jean Jaurès – Castres
La Petite Ecuyére – Musée Goya – Castres
Musée Rapin – Villeneuve-sur-Lot
Hommage aux mineurs – Maison de l’industrie – Decazeville
PRINCIPALES EXPOSITIONS DE GROUPE :
Les maîtres du néo-expressionisme de Jean Rustin à Marc Petit – Galerie Schwab – Paris 2019
Contemporary Art Fair – Vilnius 2018
Existence ! – Musée Gugging – Vienne (Autriche) 2018
Contempory France Expressionism and more – Musée Cirurlionis Kaunas (Lituanie) 2017
Galerie Menu Tiltas – Vilnius 2017
Opium – Abbaye Auberive 2017
Galerie Lacroix – Québec-( Canada) 2017
Art Factory – Ile de la Réunion – 2017
Puls’Art – Le Mans – 2017
Biennale de sculptures – Bois Guilbert – 2017/15/13
L’Esprit singulier de l’Abbaye d’Auberive – La Halle Saint-Pierre – Paris 2016
Soon – Galerie Nicaise, Paris 2016
Art Elysées – Galerie Capazza – Paris 2014
Naturalisme intégral – Galerie Capazza – Nancay 2014
Catharsis – Galerie Brûlée – Strasbourg 2013
16th International Sculpture Triennial – Poznań (Pologne) 2009
Mois du dessin – Galerie Brûlée – Strasbourg 2009
Lille Art Fair – Galerie Richard Nicolet – Lille 2008
Humanités – Abbaye de Sorèze – Sorèze 2008
Les Élysées de l’Art – Galerie Sellem – Paris 2007
Galerie Espace Eqart – Mirande 2007
Centre d’art contemporain de l’Abbaye d’Auberive 2006
Kunstkammer Patrick Nelissen – Baarn (Pays Bas) 2006/05
Gemeentemuseum – Galerie de Valk – Harlingen (Pays bas) 2006/04
Biennale Au-delà du corps – Aixe-sur-Vienne 2007/05/03/01
Galerie Richard Nicolet – Oppède 2005
Zomertentoonstelling – Koekelare (Belgique) 2004
Galerie Pierre Marie Vitoux – Paris 2007/04/03/02
Qu’en est-il ? – Galerie du Rire Bleu – Figeac 2004
Holland art fair – Galerie GNG – La Haye (Pays bas) 2004
Première biennale de la sculpture – Toulouse 2003
Corps à corps – Fontenay-sous-Bois 2003
Cabinet de curiosité – Galerie Béatrice Soulié – Paris 2002
Galerie Emmanuelle Morin-Pittel – Paris 2002
Identités – Galerie Art Témoin – Paris 2001
Arténîm – Fonderie Couffignal – Nîmes 2001/00
Art fair – Galerie Samagra – Los Angeles (U.S.A.) 2000
Salon comparaison – Paris 2000
Galerie Rasmus – Odense (Danemark) 2000
Galerie Palz – Beckingen (Allemagne) 2000
10e anniversaire – Galerie du Rat mort – Ostende (Belgique) 2000
Linéart – Galerie du Rat mort – Gand (Belgique) 2000/99
Les rencontres du cadran – Saint-Geours-de-Maremne 2000/99
Galerie Duchoze – Rouen 1999
Ecce Homo – Galerie Horizon – Colera (Espagne) 1998
Biennale du nu – Laon 1997
Galerie MJ Castelvi – Barcelone (Espagne) 1997
Mont-de-Marsan sculptures – Mont-de-Marsan 1994
Acquisitions – Musée Goya – Castres 1993
Fondation Paul Ricard – Bendor 1990/88/86
Salon d’automne – Paris 1986/85

 

 

DÉCORS :
La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès. Mise en scène de Michel Bruzat, présentée en avril 2008 au théâtre de la Passerelle à Limoges.
Le Système Ribadier de Georges Feydeau. Compagnie Théâtre en diagonale. Mise en scène de Philippe Labonne, présentée en décembre 2004 au théâtre Expression 7 à Limoges.
Antigone de Sophocle. Mise en scène de Michel Bruzat, présentée en avril 2004 au théâtre de la Passerelle à Limoges et en juillet 2004 au théâtre du Balcon à Avignon (festival off).
Drieluik. Solo en trois tableaux de la chorégraphe Nieke Swennen créé en janvier 2000 pour le festival Danse Émoi à Limoges.