Lévrier-Mussat Alain-Jacques

Biographie:

La permission du « Bleu », d’un seul bleu, le Bleu « Levrier-Mussat »!

Levrier Mussat Alain-Jacques

Un bleu, un seul.

Un foudroiement de la rétine.

Une paralysie de l’œil.

 

Une lumière diaphane, irréelle, à peine perceptible , jaillissait d’un puits de pigment dessinant une projection sur un mur sombre ; Un carré bleu, vu à travers d’incertaines découpes, opérait comme une pure visibilité. Le pigment pouvait être lumière impalpable en même temps que matière volatile très imprégnant. Il pouvait être en même temps surface et profondeur. La logique de l’optique s’inversait car autour, il faisait noir. La seule phosphorescence du pigment, sa seule densité permettait un tel dessin.

Les compositions qui découlent de ma démarche s’appuient sur des variations de textes et sur une dissection du livre considéré comme objet. Les livres constituent la seconde donnée fondamentale de mon équation : Leur matérialité concrète comme le contenu des mots, sont autant de variables, de possibilités d’esquisser une progression scripturale du carré.

Dans cette confrontation étroite, il est d’abord question de dessiner une mémoire.  Le carré bleu est devenu mon écriture. Il s’est imprégné comme un vertige sur le fond de mon œil. Il m’a donné à voir mon monde invisible. Sans ce bleu, je ne serais pas devenu peintre et sans les livres qui dessinent cette mémoire, je n’aurais pas supporté cet enfermement. Ils sont le toit de ma peinture » AJ LV

La peinture, la sculpture, l’écriture mais bien d’autres encore …

Oeuvres I
Décantations – Livres Vasques – Eidetiques – etc…
Oeuvres II
Architectures ciel – Stigmates – Signes  – etc…
Oeuvres III
Cosmogonie – Dentelles suprématistes – etc…

Alain-Jacques Lévrier-Mussat agence ce qu’il présente comme ses « contradictions » : une démarche initiale intuitive, processuelle et la théorisation d’un concept quasi mathématique. Il en résulte une esthétique presque minimaliste, une poétique née du résidu, de la relique.

Sandra Métaux.

 

DE QUEL NOM EST CE BLEU

bleu Annonciade

bleu Boogie-woogie
pour Mondrian

bleu Carrément bleu

bleu Défenestré
pour Nicolas d’Antibes

bleu Elucidé
au point aveugle

bleu Fêlé
car la lumière y passe

bleu Géomètre
pour l’apparaître

bleu Hors mesure
au sortir du corps

bleu-ité
cette incréée

bleu Jadis et désormais

bleu Klein d’
anthropomorphe carré empreint

bleu Larguez les amarres

bleu Mémoire d’
oubli

 

bleu Neptique d’
ermite marcheur

bleu Ostinato
de Miro

bleu Pulsé de la Ténèbre

bleu Que la joie nous demeure

bleu Réifiant d’
extrême liturgie

bleu Silenciaire

bleu Tablature
d’orgues basaltiques

bleu Uchronie
dans l’espace

bleu Vertigo

bleu XXL

bleu Yes Mister
yes yes

bleu Zutique
pour toi Rimbaud

 

 Claude Barrère

Décembre 2018
Expos Galerie21 – Balma

Cologne – Espagne – Pekin – Paris – Dax – Tours – Escaladieu – Bagnère de Bigorre – Tarbes – Le Touquet – Toulouse – Mourenx – Ivry sur seine – Balma – Pibrac – Seilh 

«Bleu outre physique» Livre I

Correspondances poétiques et picturales avec Richard Ober

Coffret d’artistes. Collection et collectif du « Vaisseau de l’improbable ».

« La mémoire bleue ». Livre II

Richard Ober. Édition de l’improbable

« L’oeil du carré». Livre III

Richard Ober. Édition de l’improbable

« Face et dans le bleu ».

Le Carmel. Tarbes. Mars 2015

Entretien sonore en VI actes