Béglet Christine

Biographie:

Née dans le sud ouest de la France Christine Béglet vit à Toulouse. Diplômée en peinture de l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Toulouse, c’est en 1993 qu’elle découvre le collage et commence à réaliser ses premiers tableaux avec du papier.

Des  milliers d’images découpées, fragmentées, morcelées sont sa palette de couleur avec laquelle elle compose son  tableau. Elle ne structure pas au préalable son collage, tout s’enchaine rapidement par le jeu des couleurs et des rythmes dans une sorte de frénésie, une couleur en appelant une autre, l’harmonie s’impose, elle se laisse guider par les pixels de couleurs pour devenir  le metteur en scène d’un monde chaotique.

Ses collages sont présentés dans de nombreuses expositions individuelles et collectives, salons, maisons de la culture, dans des galeries privées, en France mais aussi au Canada et en Chine.

Ses oeuvres sont en général de grands format, ce qui est d’autant plus impressionant à voir !
En effet, Christine consacre le plus clair de son temps a trier, ranger, séparer, organiser et coller du papier.
Ses recherches graphiques se font essentielement dans des magazines de voyages qu’elle utilise par touche de couleur.
Des séries de maisons ou de constructions, des bleu, des roses des jaunes ou rouges…
Avec une grande maîtrise de la couleur elle reconstitue à sa manière des structures architecturées.
Elle ouvre, par ses compositions scénographiques des mondes parrallèles. Un sousçon architecte, elle élabore méticuleusement ses toiles à la limite du monumental. 

Elle avoue parfois même, déccouper visuellement les paysages qu’elle regarde, sans pouvoir se reposer ni même s’en empêcher, mais elle dira très simplement : j’adore ça ! 

 

 

 » Dès le lever du jour, Christine Béglet, armée d’une énorme théière, descend de sa chambre du troisième, pour s’attaquer à une masse de Magazines savamment triturés. La discipline de Christine est une véritable indiscipline dans ce monde caractérisé par le doute et la procrastination.
Ici, il n’y a pas tergiversation, on s’attaque quotidiennement à sa pile de magazines et (comme elle le dit elle-même) on colle !!
L’artiste Beglet est collagiste et ne badine pas avec ça.
Badigeonne certes par contre.
Chez Béglet la palette est constituée d’une multitude de fragments, d’images de maisons, châteaux, résidence, gratte-ciels, échoppes, bâtisses en tout genres, avec lesquels elle compose de nouvelles images qui prennent l’allure de citées de l’imaginaire, bidonvilles de cartes postales et autres projets anarchitecturaux.
Évoquant tant la composition abstraite que le pixel numérique, les touches multicolores tirées des prospectus de voyages et d’agences immobilières par Christine sont méticuleusement, pour ne pas dire avec maniaquerie, réorganisées pour notre plus grand plaisir.
Est-ce les Nymphéas de Monet qui ont marqué l’imaginaire d’adolescente de Christine Béglet au point qu’elle confonde aujourd’hui nénuphars et cathédrales ?
Est-ce le besoin de se projeter ailleurs, comme elle le fit déjà en Guadeloupe qui la font passer sa vie, plongée dans les architectures de partout la planète ?
Impossible de le dire.
Ni elle, ni l’observateur de son fabuleux travail. »  Art insubordonné 

Lyon – Canada – CeyratSaint Felix de LauragaisToulouseVillemur sur TarnPékin (Chine) – Shangai (Chine) – Paris – SeixFontenay-sous-boisPerpignanMontpellier